En cas d’annulation de votre séjour à l’étranger, votre compagnie d’assurance voyage peut vous rembourser les frais de réservation. Les compagnies aériennes vous exigent de payer l’intégralité de vos billets 30 jours avant le départ, mais des événements inattendus peuvent se passer en un mois.

Une précaution à prendre pour les billets les plus chers

Vous ne pourrez pas prévoir les évènements qui pourraient vous obliger à annuler votre voyage. De ce fait, il est toujours préférable de souscrire à une assurance de voyage proposant la garantie d’annulation. Cette précaution serait particulièrement recommandée pour les vols longs courriers. Ce sont les déplacements les plus chers ou les billets représentent une grande partie du budget. Les réservations pour les vacances en famille, qui demandent la réservation de nombreuses places, sont couvertes contre une éventuelle annulation.

Quels sont les motifs qui justifient une annulation ?

L’assurance exige à ce dont l’annulation soit toujours justifiée par un cas de force majeure. La compagnie demandera des pièces justificatives et pourrait procéder à des vérifications nécessaires. L’annulation d’un voyage peut être justifiée par le décès d’un proche ou le licenciement. La perte des pièces d’identité constitue également un motif toléré par l’assureur. Sinon, les accidents causant d’importants préjudices sont acceptés comme des raisons d’annuler un voyage. Les maladies peuvent justifier la décision de l’assuré de ne pas partir à l’étranger.

Le fonctionnement de l’assurance annulation

Concrètement, lorsque vous décidez de suspendre votre départ, vous devez informer votre assurance le plus tôt possible. Puis, vous devez apporter des preuves matérielles qui justifient l’annulation. Ce sont notamment des actes de décès, des billets d’hôpital ou des lettres de licenciement. Pour les sinistres, les constatations dressées par la police ou les pompiers seront à apporter. Le remboursement couvre le prix du billet et la pénalité d’annulation payée à la compagnie aérienne.